Daily Archives: June 14, 2018

La campagne de promotion touristique du Sichuan 2018 « Le Sichuan est beau et offre plus que des pandas » arrive au Maroc

CASABLANCA, Maroc, 13 juin 2018 /PRNewswire/ — Dans l’après-midi du 11 juin, heure locale, et dans la célèbre ville historique marocaine de Casablanca, plusieurs centaines de touristes et d’habitants de la ville se sont rassemblés dans le complexe commercial Tachfine Center. Leurs regards ont été attirés par les adorables mascottes de personnages déguisés en panda, une séance de questions-réponses sur les pandas géants et des tableaux représentant ces animaux. Il y régnait une atmosphère joyeuse et un grand nombre de personnes a cliqué sur l’icône « J’aime » de l’évènement sur les médias sociaux. Ce n’était qu’un avant-goût de la campagne de promotion touristique du Sichuan 2018 « Beautiful Sichuan, More than Pandas » (Le Sichuan est beau et offre plus que des pandas) au Maroc.

Le Sichuan en tant que « destination touristique » a reçu un grand nombre d ‘éléments autour du panda, de louanges et de gestes approbateurs

« Quel est l’habitat du panda géant ? » « Que mangent les pandas géants ? » « Combien de kilos de nourriture un panda géant consomme-t-il en une journée ? » Sur le lieu de l’évènement, la foule des touristes et des habitants de Casablanca a posé ces questions, et bien d’autres, à l’animateur.

Après un spectacle donné par des mascottes de personnages costumés en panda, au sein d’un espace adjacent réservé à la peinture amateur, des célébrités artistiques du cru et la population en général ont participé à une activité créative en peignant des pandas sur des pages blanches. Les œuvres d’art ont été évaluées sur-le-champ et les meilleures ont été récompensées par des prix.

Alors que le panda géant était au cœur de l’évènement, les visiteurs ont également été fascinés par la grande variété de paysages idylliques et de traditions culturelles vibrantes du Sichuan qui était présentée.

Le Sichuan n’est pas seulement la terre des pandas, mais offre aussi de nombreux sites à visiter et une gastronomie délicieuse. Les fans locaux du panda géant ont affirmé que les vues pittoresques du Sichuan et les caractéristiques culturelles telles que la gastronomie du Sichuan sont très impressionnantes, et que le Sichuan est donc un choix judicieux comme destination de voyage. De nombreux participants ont cherché à obtenir du matériel de promotion touristique du Sichuan auprès des mascottes costumées en pandas.

La construction conjointe de l’initiative « Une ceinture, une route » exploite les potentiels de collaboration dans l’industrie du tourisme

2018 marque le 60e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques officielles entre la Chine et le Maroc. Au cours des dernières années, les relations cordiales et de collaboration entre les deux pays ont connu des progrès incessants, alors que la collaboration et les échanges dans les secteurs économique, commercial et culturel n’ont cessé de se renforcer.

Les liens entre le Sichuan et le Maroc ne remontent pas à hier. Dès 2008, après le tremblement de terre catastrophique et destructeur survenu à Wenchuan, au Sichuan, les dirigeants marocains ont appelé leurs homologues chinois pour exprimer leurs condoléances, avant d’envoyer un don d’un million USD à la région sinistrée. En 2016, un accord de jumelage international a été signé entre la capitale du Sichuan, Chengdu, et la ville marocaine de Fès, et après l’établissement officiel de jumelage, les deux villes ont mené divers échanges et collaborations dans des domaines tels que l’économie, le commerce, la culture, l’éducation, le tourisme et la préservation des textes anciens.

Les activités organisées au cours de l’année dernière, notamment la « Semaine de la culture de Tianfu 2017 » au Maroc, le carnaval « Enter China, Experience Chengdu » (Allez en Chine, découvrez Chengdu) et le festival du temple pour le Nouvel An chinois, ainsi que cette campagne « Le Sichuan est beau et offre plus que des pandas », visant à faire la promotion du tourisme au Sichuan, ont apporté au Maroc une myriade d’échanges et d’expositions des facettes culturelles et touristiques du Sichuan.

En qualité de partenaire qui coule de source dans la construction conjointe de l’initiative « Une ceinture, une route », le Maroc ressemble beaucoup au Sichuan en ce qu’il possède lui aussi de nombreux sites du « patrimoine naturel et culturel mondial », et les deux parties partagent de ce fait de vastes potentiels de collaboration et d’échanges dans le domaine du tourisme international. Le 12 juin, heure locale, le Groupe de marketing touristique du Sichuan, conduit par Fu Yonglin, directeur de la Commission de développement du tourisme du Sichuan, a rendu visite à l’Office du tourisme de Fès, où les visiteurs chinois ont présenté et recommandé les ressources touristiques du Sichuan, sans oublier d’inviter l’Office du tourisme de Fès et les agences de voyages locales à se rendre au Sichuan afin de renforcer la communication et le partenariat.

Promouvoir les échanges de tourisme culturel, construire conjointement des plateformes au service d ‘une collaboration pragmatique

Récemment, Fu Yonglin, directeur de la Commission de développement du tourisme du Sichuan, a conduit le Groupe de marketing touristique du Sichuan à mener de nombreuses activités de promotion de la culture, de l’économie, du commerce et du tourisme du Sichuan en Turquie. Le 8 juin, M. Fu, le directeur, a conduit le groupe à effectuer une visite spéciale à l’Association turque du tourisme et a communiqué avec Kalay, membre du Conseil d’administration et Berna Akar, directrice du Département des Affaires étrangères. Les deux parties ont respectivement présenté leurs caractéristiques touristiques et leurs produits de ressources et ont procédé à des échanges approfondis sur la manière de collaborer étroitement dans des domaines tels que la création de produits, la production touristique et le marketing intégré en mettant l’accent sur la stratégie « Une ceinture, une route ».

Ibrahim Halil Kalay, membre du Conseil d’administration de l’Association turque du tourisme, a déclaré qu’avec ses ressources touristiques nombreuses et diversifiées, le Sichuan exerce une grande attraction sur les touristes turcs. L’Association est prête à construire une plate-forme d’échange et de collaboration en matière de tourisme entre les deux parties et de renforcer la publicité et la promotion du tourisme du Sichuan, afin de promouvoir une collaboration pragmatique entre les entreprises respectives et de faire voyager plus de touristes au Sichuan.

Chen Hongtao, directeur général adjoint de Sichuan China International Travel Agency Co., Ltd., a exprimé, au nom des trois autres entreprises touristiques en visite, qu’ils avaient hâte de collaborer avec l’Agence de voyages turques s’occupant des entrées et des sorties pour construire un partenariat amical à long terme et un pont d’amitié reliant les deux parties.

La campagne de promotion touristique du Sichuan « Le Sichuan est beau et offre plus que des pandas » vise à tirer parti du panda géant en tant qu’ambassadeur pour mettre en valeur aux yeux du monde les ressources culturelles et touristiques du Sichuan, renforcer la renommée internationale du Sichuan, approfondir les échanges entre le Sichuan et le reste du monde en termes de culture, tourisme, économie et commerce, et promouvoir les interactions et les collaborations multilatérales. Depuis sa création cette année, la campagne de promotion touristique du Sichuan « Le Sichuan est beau et offre plus que des pandas » a déjà été menée dans plusieurs pays, dont le Japon, la Turquie et le Maroc. Les activités qui forment la campagne ont été passionnantes et ont fait beaucoup de bruit, et le tourisme du Sichuan, symbolisé par le panda géant, a attiré l’attention et l’intérêt des professionnels du tourisme local, du grand public et des médias.

PRETORIA COMMITS TO SAVING STEEL INDUSTRY JOBS

CAPE TOWN– The government is committed to work with South Africa’s steel industry to save jobs and has put in place measures to save the industry from collapsing, says the Department of Trade and Industry (dti).

Briefing the Parliamentary Committee on Trade and Industry on the status of the steel industry here Tuesday, dti officials said the department had put in place measures to assist the entire value chain in the industry.

Both demand and supply measures have been deployed to assist the entire value chain to cope with the global steel glut, said the Chief Director of Capital Equipment and Metals at the department, Thandi Phele, while the acting Chief Director of Primary Minerals Processing, Dr Umeesha Naidoo, told the Members of Parliament that since the onset of the global aconomic and financial crisis in 2015, the government had established a task force which intervened to save the steel industry from closure and loss of capacity.

The task force comprises officials from the dti, the Department of Economic Development, the National Treasury and the Industrial Development Corporation, a State-owned, self-financing, national development finance institution.

Following the establishment of the task team, there are numerous short- to medium-term measures that have been put in place to support the steel industry. These include an increase in the general rate of customs duty on primary steel products to 10% and safeguard measures for a period of three years on hot rolled coil and plate products,” said Naidoo.

There are also tariff increases on a range of downstream products and the deployment of rebates where primary steel products are not locally manufactured. Tariff increases are part of an integrated set of measures being deployed to respond to the challenges and support the industry as a whole.”

More work is currently being undertaken with the South African Revenue Service (SARS) and the International Trade and Administration Commission (ITAC) on circumvention and the development of a reference price model as imports of steel products continue to threaten the viability of the steel industry.

Naidoo said there is an agreement on a set of principles for flat steel pricing in South Africa to be priced appropriately to ensure that steel-dependent industries are competitive while also ensuring that the upstream steel mills remain sustainable.

Phele said on the demand side, a number of steel-intensive downstream products have been designated for local content and production to take advantage of public procurement and expenditure. However, the monitoring and evaluation of the designations needs to be improved to fully realise the impact of this policy tool.

Source: NAM NEWS NETWORK

SOUTH AFRICAN BANKS FACING LOSSES OF HALF A BILLION RAND FROM CASH-IN-TRANSIT ROBBERIES

JOHANNESBURG– The South African Banking Risk Information Centre (Sabric) has projected that financial losses for financial institutions will amount to nearly half a billion rand (about 37.6 million US dollars) by the year’s end if the current spate cash in-transit robberies are not stopped.

Officials from Sabric, together with the police and other stakeholders appeared before the Parliamentary Committee on Police here Wednesday. In a presentation to the committee, Sabric said the number of cash-in-transit heists had increased from 136 in 2016 to 152 for the first two quarters of this year and if the current trend persisted, the cost would be 470 million Rand by the end of this year.

Police Minister Bheki Cele confirmed 10 arrests — six in MpumalangaProvince, three in Limpopo Province and one in Johannesburg — related to the robberies. Union officials have told the committee that poor working conditions and salaries made security guards employed in safeguarding the cash moved to and from financial institutions susceptible to bribes.

The unions want salaries to increase from 12,000 to 20,000 Rand er month. They also want better weaponry and safety standards for vehicles as well as training.

Deputy Police Commissioner Lieutenant-General Fannie Masemola saids: Various units will gather intelligence in identified hot spot areas of the cities in the country. That intelligence will then be analysed at a central point and the analyses will then be given to operations units.

Source: NAM NEWS NETWORK