Daily Archives: April 11, 2018

Record gold sales in the first quarter of 2018 high grade intercepts in the Guiro mine.

QUÉBEC CITY, April 11, 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Komet Resources Inc. is delighted to have generated record gold sales of CA$1,354,000 in the first quarter of 2018, with a production cash cost of CA$1,038,000 for 27.5 kilos of gold from the Guiro mine located in Burkina Faso. This occurs after only two quarters of operation since the active start of the optimized process. The modernization of the Guiro plant was completed at the end of the second quarter 2017, with, among other things, the installation of an Acacia intensive leaching reactor, the establishment of an in-series triple gravity concentrator system, the refurbishment of a larger capacity ball mill with a larger capacity and the installation of a hydrocyclone to operate in closed circuit mode.

Recent Development at the Guiro Mine

The company has recently obtained the results of eight diamond drill holes conducted as part of the ongoing resource development of the Guiro mine in Burkina Faso (see table below). These include the following intersections: 0.68 m grading 180.50 g/t Au in borehole Gu2017dd05, 1.24 m grading 10.36 g/t Au in borehole Gu2017dd03 and 1.68 m grading 17.11 g/t Au in borehole Gu2017dd06. Gu2017dd04 borehole also intercepted mineralization below the 4-east level in the mine, 12.5 meters west to the previously known Gu2015dd16 hole of 4.3 m grading 9.2 g/t. The results of this survey confirm the continuity of the vein as defined in the published NI43-101 resource calculation. Mining planning will be in this way better defined. The experience in the Guiro mine allows us to give an influence of 12.5 meters on both sides of a hole. Future development in this area then allows us to plan more than 7,100 t at 7.79 g/t Au undiluted. The vein is still open at least toward the west and at depth.

Furthermore, the Gu2017dd06 borehole located between two previously mined stopes on level 2, confirms a hitherto unknown continuity due to inaccessibility. This will allow us to mine more than 1000 t at 17.11 g/t Au undiluted. This excellent result will be followed by verification of the upper vertical continuity of level 2 in this new mineralized horizon.

These results follow those on the west development of the mine, announced in the January 29, 2018, press release.

Ongoing development

Komet’s team is pursuing development westward at level 3 to reach the western gold ore shoot and aims in particular to join, within 30 m, the strike of the previously announced Gu2015dd35 drill intersection (1.4 m at 31 g/t Au). The development to the east at level 4 is also underway to complete the 25 meters required to reach the mineralization mentioned above. At the junction of level 3, a total of 35 m out of the planned 70m north development is underway and will allow reaching a mineralized zone parallel to the Guiro vein, mentioned in historical works, and allow positioning of the new pneumatic drill (Bazooka) for exploration at depth of the Guiro vein.

Finally, at the main shaft intersection at level 4, the development of a gallery is in progress in order to reach the parallel vein named “Guiro Sud” which gave results by core drilling such as 57 cm at 10.62 g/t Au and 52 cm at 8.64 g/t Au. See the May 25, 2017, press release for more information.

Mr André Gagné, president and CEO stated: “The development of the Guiro mine, as well as the nearby discoveries, confirm the excellent gold potential within our reach. In addition, the good gold sales results of the first quarter confirm the company’s vision: ‘Discovering by producing!’

Summary table of drilling results:

Hole number From (m) To (m) Interval (m) True width (m) Au (g/t)
Gu2017dd01 161.00 162.65 2.65 1.43 1.22
incl 161.00 161.75 0.75 0.65 2.09
incl 162.45 162.65 0.20 0.17 1.96
Gu2017dd03 167.20 168.44 1.24 1.07 10.36
incl 167.70 168.44 0.74 0.64 16.73
Gu2017dd04 154.38 159.00 4.62 4.00 1.47
incl 155.00 155.38 0.38 0.33 7.32
Gu2017dd05 58.82 60.65 1.83 1.58 67.58
incl 59.32 60.00 0.68 0.59 180.50
Gu2017dd06 73.95 75.63 1.68 1.45 17.11
incl 73.95 74.50 0.55 0.48 13.12
incl 74.50 74.88 0.38 0.33 7.05
incl 74.88 75.63 0.75 0.65 25.13

The samples assays reported were obtained by standard 30 grams fire-assaying-AA finish or gravimetric finish at the Company’s mine site laboratory and by plating on 50 g aliquots with atomic absorption (ppm for gold) at BIGGS Global in Burkina Faso. Sampling and supervision of the works were carried out on the site by qualified technicians. Quality assurance and quality control program and interpretation of results are done by qualified geologists according to a 43-101 compliant QA / QC program and industry best practices, including the introduction of samples reference, sterile samples and duplicates for each batch of 20 samples analyzed.

More information about the corporation is available at: http://kometgold.com.

Investors relations and information:
André Gagné, President and CEO / +1-581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype: andregagne11

Relations Publiques Paradox Inc. / Carl Desjardins / +1-514-341-0408 / carldesjardins@paradox-pr.ca

Jacques Marchand, P.Eng. P.Geo., is the Qualified Person who has reviewed this news release and is responsible for the geological information presented herein.

Forward-Looking Statements

Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release. This press release contains statements that may constitute “forward-looking information” or “forward-looking statements” as set out within the context of security law. This forward-looking information is subject to many risks and uncertainties, some of which are beyond Komet’s control. The actual results or conclusions may differ considerably from those that have been set out, or intimated, in this forward-looking information. There are many factors which may cause such disparity, especially the instability of metal market prices, the results of fluctuations in foreign currency exchange rates or in interest rates, poorly estimated resources, environmental risks (stricter regulations), unforeseen geological situations, unfavorable extraction conditions, political risks brought on by mining in developing countries, regulatory and governmental policy changes (laws and policies), failure to obtain the requisite permits and approvals from government bodies, or any other risk relating to mining and development. There is no guarantee that the circumstances anticipated in this forward-looking information will occur, or if they do occur, how they will benefit Komet. The forward-looking information is based on the estimates and opinions of Komet’s management at the time of the publication of the information and Komet does not assume any obligation to make public updates or modifications to any of the forward-looking statements, whether as a result of new information, future events, or any other cause, except if it is required by securities laws.

A photo accompanying this announcement is available at http://resource.globenewswire.com/Resource/Download/0f952ff1-87ac-454d-a02f-9df5fbedf5db

Ventes d’or records au 1er trimestre 2018 et hautes teneurs interceptées dans la mine de Guiro.

QUÉBEC, 11 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Les Ressources Komet inc. (« Komet » ou « La Société ») est ravie d’avoir généré des ventes records de 1 354 000 CAD au 1er trimestre 2018, avec un coût de production direct de 1 038 000 CAD pour 27,5 kilos d’or à la mine de Guiro au Burkina Faso. Ceci intervient après seulement deux trimestres d’opération depuis la mise en marche du procédé optimisé. Les travaux de modernisation de l’usine de Guiro se sont terminés à la fin du 2e trimestre 2017, avec, entre autres, l’installation d’un réacteur de lixiviation intensive de modèle Acacia, la mise en place d’un système de triple gravimétrie en série, la remise à neuf d’un broyeur à boulets d’une plus grande capacité ainsi que l’installation d’un hydrocyclone pour opérer en circuit fermé.

Développement récent à la mine de Guiro

La société a récemment obtenu les résultats de huit sondages carottés effectués dans le cadre du développement continu de la ressource à la mine Guiro (voir tableau ci-dessous). Ceux-ci incluent, entre autres, les intersections suivantes : 0,68 m titrant 180,50 g/t Au dans le sondage Gu2017dd05, 1,24 m titrant 10,36 g/t Au dans le sondage Gu2017dd03 et 1,68 m titrant 17,11 g/t Au dans le sondage Gu2017dd06. Le Sondage Gu2017dd04 a également intercepté la minéralisation sous le niveau 4-est dans la mine à 12,5 mètres vers l’ouest du trou déjà connu Gu2015dd16 titrant 9,2 g/t sur 4,3 mètres. Les résultats de ce sondage permettent de confirmer la continuité du filon tel que défini dans le calcul de ressources NI43-101 et ainsi mieux définir la planification minière. L’expérience dans la mine de Guiro nous permet de donner une influence de 12,5 mètres de part et d’autre d’un trou. Le développement futur dans cette zone nous permet donc d’envisager plus de 7 100 t à 7,79 g/t Au non dilué. De plus, le filon est toujours ouvert au minimum vers l’ouest et en profondeur.

Par ailleurs, le trou de sondage Gu2017dd06, se situant entre deux chantiers déjà minés du niveau 2, confirme une continuité horizontale jusqu’à maintenant inconnue due à son inaccessibilité. Cette nouvelle zone nous permettra de miner plus de 1000 t à 17,11 g/t Au non dilué. Cet excellent résultat nous incite aussi à vérifier la continuité verticale supérieure du niveau 2 dans ce nouvel horizon minéralisé.

Ces résultats font suite à ceux concernant le développement ouest de la mine, annoncés dans le communiqué du 29 janvier 2018.

Développement en cours
L’équipe de Komet poursuit actuellement le développement vers l’ouest au niveau 3 dans le but d’atteindre la cheminée aurifère ouest et vise en particulier à rejoindre, d’ici 30 m, l’intersection avec le sondage Gu2015dd35 (31 g/t Au sur 1,4 m) annoncé précédemment. Le développement à l’est au niveau 4 est aussi en cours pour compléter les 25 mètres requis afin d’atteindre la minéralisation citée précédemment. À la jonction du niveau 3, un total de 35 m sur les 70 m planifiés de développement vers le nord est en cours et nous permettra d’atteindre une zone minéralisée parallèle au filon de Guiro, mentionnée dans les travaux historiques, et permettant de positionner la nouvelle carotteuse pneumatique (Bazooka) pour l’exploration en profondeur du filon Guiro.

Finalement, à la recette du puits principal au niveau 4, le développement d’une galerie est en cours afin d’atteindre le filon parallèle nommé Guiro Sud qui avait donné des résultats par sondage carotté tel que 10,62 g/t Au sur 57 cm et 8,64 g/t Au sur 52 cm. Voir le communiqué du 25 mai 2017.

M. André Gagné, président et chef de la direction, déclare : « Le développement de la mine de Guiro, ainsi que les découvertes à proximité, confirment l’excellent potentiel aurifère à notre portée. De plus, les bons résultats des ventes du 1er trimestre confirment la vision de l’entreprise : “produire pour découvrir !” »

Tableau sommaire des meilleurs résultats de forages:

Sondage De (m) À (m) Intervalle (m) Épaisseur vraie (m) Au (g/t)
Gu2017dd01 161,00 162,65 2,65 1,43 1,22
incl 161,00 161,75 0,75 0,65 2,09
incl 162,45 162,65 0,20 0,17 1,96
Gu2017dd03 167,20 168,44 1,24 1,07 10,36
incl 167,70 168,44 0,74 0,64 16,73
Gu2017dd04 154,38 159,00 4,62 4,00 1,47
incl 155,00 155,38 0,38 0,33 7,32
Gu2017dd05 58,82 60,65 1,83 1,58 67,58
incl 59,32 60,00 0,68 0,59 180,50
Gu2017dd06 73,95 75,63 1,68 1,45 17,11
incl 73,95 74,50 0,55 0,48 13,12
incl 74,50 74,88 0,38 0,33 7,05
incl 74,88 75,63 0,75 0,65 25,13

Les échantillons ont été obtenus par pyroanalyse avec finition par absorption atomique ou finition gravimétrique d’échantillons de 30 grammes au laboratoire de la mine de la Société et par fusion plombeuse sur des aliquotes de 50 g avec finition par absorption atomique (ppm pour l’or) au laboratoire BIGGS Global au Burkina-Faso. L’échantillonnage et la supervision des travaux ont été effectués sur le site par des techniciens qualifiés.  Le programme d’assurance et de contrôle qualité et l’interprétation des résultats sont faits par des géologues qualifiés selon un programme de QA/QC conforme aux normes 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’introduction d’échantillons de référence, d’échantillons stériles et de duplicatas à chaque lot de 20 échantillons analysés.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com.

Relations avec les investisseurs / renseignements :
André Gagné, Président et Chef de la direction +581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Relations Publiques Paradox Inc. / Carl Desjardins / +1-514-341-0408 / carldesjardins@paradox-pr.ca

Jacques Marchand, ing. géo., est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information géologique qui y est présentée.

Énoncé prospectif

Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de règlementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des ressources mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entraînés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’événements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

A photo accompanying this announcement is available at http://resource.globenewswire.com/Resource/Download/52515d35-0fbf-491d-aa32-8fe2dc4319ca

Fidor et IFC concluent un partenariat pour accélérer l’inclusion financière digitale dans les marchés en développement

MUNICH, Allemagne, 11 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Fidor, fournisseur de services bancaires numériques innovants, a signé aujourd’hui un protocole d’accord avec IFC (International Finance Corporation), membre du Groupe de la Banque mondiale, pour identifier les opportunités d’expansion des services bancaires numériques en Afrique et en Amérique latine en vue de stimuler l’inclusion financière.

À l’échelle mondiale, près de 2 milliards d’adultes en âge de travailler n’utilisent pas les services financiers officiels. Leur donner accès à la finance procure la première brique de construction pour bâtir  une vie meilleure. L’accès aux services financiers facilite la vie de tous les jours et aide les familles et les entreprises à tout planifier, les objectifs à long terme ou les situations d’urgences imprévues. En tant que titulaires de compte, les particuliers sont plus susceptibles d’utiliser d’autres services financiers comme le crédit et l’assurance, de développer des entreprises, d’investir dans l’éducation ou la santé, de gérer les risques et de surmonter les chocs financiers.

Dans le cadre de l’accord, IFC et Fidor s’efforceront d’accroître l’inclusion financière en sélectionnant des institutions financières et des partenaires pour introduire ou développer des coentreprises bancaires digitales. Fidor proposera sa plate-forme technologique propriétaire –  le Fidor Operating System (fOS) – pour que l’API bancaire fournisse des services financiers rentables. De plus, Fidor partagera son expérience en matière de gestion d’une banque digitale et de démarrage à partir de zéro.

Fidor opère en co-innovant avec des institutions souhaitant lancer des banques digitales, en partageant à la fois son expertise bancaire et sa technologie de pointe. Pour cela, Fidor propose des solutions bancaires en marque blanche,  dans les domaines de la technologie, la conformité, la gestion des risques, la stratégie de marché et le service client. Les technologies numériques sont essentielles pour permettre à IFC et au Groupe de la Banque mondiale d’atteindre leur objectif d’accès au financement universel – permettant à 1 milliard de personnes supplémentaires d’accéder à un compte transactionnel d’ici 2020.

Conformément à ce protocole d’accord, Fidor travaillera avec l’IFC pour introduire des innovations similaires en Afrique et en Amérique latine afin de combler le fossé en matière d’inclusion financière. Ce protocole d’accord bénéficie de l’expertise de Fidor et d’IFC, du portefeuille de placements existant, de la franchise, des relations avec le marché et les co-investisseurs ainsi que d’autres influences importantes avec les parties prenantes dans ces marchés émergents.

Matthias Kröner, fondateur et CEO de Fidor, déclare : “Le business model de Fidor est profondément ancré dans la fourniture de services bancaires équitables, avec la meilleure efficacité, conformément aux agendas d’inclusion financière. Accéder à des services financiers peut améliorer la vie quotidienne de personnes dans les marchés émergents. Cependant, les avantages de l’inclusion financière ne se limitent pas aux individus et peuvent contribuer au développement économique et social des pays émergents, tout en jouant un rôle important dans l’autonomie des personnes et des pays.

www.fidor.com

Contacts presse :
B Consulting
Nadine Rodionoff
nrodionoff@b-consulting.fr

US SAYS COMMITTED TO HELP AFRICA COMBAT SPREAD OF FALL ARMYWORM

ADDIS ABABA–The United States government has expressed its commitment to pursue its partnership with African nations in the fight to stop the spread of the Fall armyworm, a pest which can destroy vast areas of crops.

In a telephone media briefing about efforts to combat the Fall armyworm in Africa on Tuesday, US Agency for International development (USAID) Fall Armyworm Task Force Co-ordinator Regina Eddy said the worm had been identified in more than 35 countries of Africa.

She revealed that the US had a decade of experience in controlling Fall armyworm, originally found only in the Americas, so the challenge is transferring that knowledge to African counterparts and opening the path of thousands to the technology.

The worm, more accurately the larval stage of a moth, has damaged about three million hectares of maize crops since it first appeared in Africa two years ago. Additionally, agriculture experts estimate that the pest has caused more than 13 billion US dollars in losses for crops across Africa.

In order to fight the pest in Ethiopia, the US government has been working with the government and the private sector to make recommendations on the measures to be taken, based on experience, Eddy said.

A total of 210 experts and development agents were reportedly trained early this year so that they can cascade the knowledge and skills to communities, it was learned. The fall army worm has spread in more than five of Ethiopia’s nine regions (provinces).

Source: NAM NEWS NETWORK

Sudan: United Nations expert to visit to assess human rights

The UN Independent Expert on the situation of human rights in Sudan, Aristide Nononsi, is visiting the country from 14 to 24 April to assess the implementation of recommendations made to the Government by human rights mechanisms.

My fifth mission to Sudan aims to examine the steps undertaken by the Government to comply with its international human rights obligations, and to discuss possible areas for technical cooperation,rdquo; noted Mr. Nononsi.

The independent expert said he also wanted to see what action had been taken to reform the current legal framework, which infringes on the exercise of political and civil rights and fundamental freedoms, in response to the recommendations made in his previous reports.

Mr. Nononsi will meet Sudanese officials, representatives of civil society, community leaders, members of the diplomatic corps, and UN agencies in Khartoum and Darfur. In the Darfur region, he will visit the Shallah Federal Prison.

The Independent Expert will hold a news conference on Monday 23 April at 14:00 local time, at the United Nations Development Programme Office (UNDP) in Khartoum, to share with the media his preliminary observations on the visit. Access to the news conference is strictly limited to journalists.

The Independent Expert will present his findings and recommendations to the UN Human Rights Council in September 2018.

Source: Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR)